Mythical Jazz Duets

Les duos de Jazz Mythiques

Explorez la magie du jazz à travers des duos légendaires mettant en scène des saxophones et/ou des clarinettes qui ont façonné sa riche histoire. Des collaborations révolutionnaires de Bechet et Armstrong aux chefs-d'œuvre expérimentaux de Coltrane et Dolphy, découvrez la musique qui continue de captiver les publics du monde entier.
Another Syos in the wall : la fresque de Sax Gordon en Italie En lisant Les duos de Jazz Mythiques 5 minutes

Le jazz, genre réputé pour ses improvisations complexes et son dynamisme expressif, a donné naissance à de nombreux duos légendaires qui mettent en évidence la profonde synergie entre les musiciens. Parmi eux, les duos mettant en scène des saxophones ou des clarinettes occupent une place à part. Nous vous présentons ici quelques-uns des duos de jazz les plus mythiques qui ont captivé le public et laissé une trace indélébile dans le monde de la musique.

1. Sidney Bechet et Louis Armstrong

Sidney Bechet, pionnier du saxophone soprano et de la clarinette, s'est associé au légendaire trompettiste Louis Armstrong dans les années 1920, créant ainsi l'un des duos de jazz les plus anciens et les plus influents. Leur collaboration, en particulier sur des morceaux comme "Cake Walking Babies From Home", mettait en valeur le jeu virtuose de Bechet à la clarinette et les techniques révolutionnaires d'Armstrong à la trompette. L'interaction entre le vibrato rapide et expressif de Bechet et la trompette puissante et émotive d'Armstrong a jeté les bases des futures improvisations de jazz.

Pour obtenir un son puissant dans le style New Orleans comme celui de Sydney Bechet, il faut un bec ouvert avec une chambre ronde comme le bec Spark. Si vous voulez encore plus de puissance vous pouvez aussi opter pour le bec signature pour clarinette Si b de Todd Marcus avec son plafond brisé concave.

2. Benny Goodman et Charlie Christian

Si Benny Goodman est principalement connu pour son travail de clarinettiste et de chef d'orchestre, ses collaborations avec le guitariste Charlie Christian sont légendaires. Leurs prestations communes à la fin des années 1930 et au début des années 1940, en particulier au sein du Benny Goodman Sextet, ont mis en évidence le mélange harmonieux de la clarinette et de la guitare, créant ainsi un nouveau son dans le jazz. Des enregistrements notables comme "Seven Come Eleven" et "Air Mail Special" présentent les phrases fluides de la clarinette de Goodman qui s'entrelacent avec les riffs novateurs de la guitare électrique de Christian, repoussant ainsi les limites de la musique de jazz.

Le son de Benny Goodman est bien équilibré, mais avec toujours beaucoup de projection. Pour ce type de son, nous suggérons de jouer avec le bec Syos Steady pour clarinette Si b.

3. John Coltrane et Eric Dolphy

John Coltrane, l'un des saxophonistes les plus influents de l'histoire du jazz, a collaboré avec le multi-instrumentiste Eric Dolphy, qui jouait du saxophone, de la clarinette et de la flûte. Leur travail commun au début des années 1960, notamment sur l'album "Olé Coltrane", témoigne de leur approche expérimentale et de leur profonde connexion musicale. Des morceaux comme "Dahomey Dance" et "Aisha" démontrent la capacité du duo à mélanger des harmonies complexes et des improvisations sophistiquées, créant un son à la fois avant-gardiste et profondément enraciné dans la tradition du jazz.

Le son de John Coltrane est assez complexe et difficile à décrire. Maxime a d'ailleurs écrit un article à ce sujet. Pour obtenir un son ni trop mat, ni trop brillant, mais bien centré et assez puissant, je vous conseille de vous procurer le bec signature de Max Ionata signature pour le saxophone ténor

Sur ce morceau, Eric Dolphy a également un beau son centré à l'alto. Un bec comme celui que nous avons développé pour Marshall McDonald, ancien premier alto du célèbre Count Basie Orchestra, est parfait pour obtenir un son similaire.

4. Gerry Mulligan et Paul Desmond

Le saxophoniste baryton Gerry Mulligan et le saxophoniste alto Paul Desmond ont créé certains des duos les plus mélodiquement riches et harmoniquement sophistiqués du jazz. Leur collaboration dans les années 1950 et 1960, en particulier sur l'album "Two of a Mind", illustre leur fusion parfaite et leur respect mutuel. Le timbre doux et velouté de Desmond est en totale harmonie avec le son mat et feutré de baryton de Mulligan, ce qui donne lieu à une conversation musicale unique et captivante. Leur interprétation de "All The Things You Are" reste la quintessence de leur génie commun.

C'est le duo des sons chauds et mats ! Si vous souhaitez vous rapprocher des sons de Desmond et Mulligan, je vous conseille d'opter pour le modèle Smoky à l'alto et aussi le modèle Smoky au baryton.

5. Stan Getz et Joao Gilberto

Bien qu'ils soient principalement connus pour leur travail dans le domaine de la bossa nova, la collaboration entre le saxophoniste Stan Getz et le guitariste/chanteur Joao Gilberto est remarquable pour son influence jazz et son attrait multigenre. Leur album révolutionnaire "Getz/Gilberto", qui comprend l'emblématique "The Girl from Ipanema", met en valeur le saxophone ténor doux et lyrique de Getz, qui se marie à merveille avec le travail délicat de la guitare et la voix douce de Gilberto. Ce duo a fait entrer la musique brésilienne dans le courant du jazz et reste un classique intemporel.

Si vous souhaitez obtenir un son proche du timbre de Stan Getz, jetez un coup d'œil au bec signature pour saxophone ténor de Sylvain Rifflet. Sylvain est l'un des meilleurs saxophonistes de France et un grand fan de Stan Getz. J'ai écrit un article il y a quelques mois qui explique comment j'ai conçu ce bec spécialement pour lui.

Et vous, quel est votre duo de jazz préféré ?